Whiskey.

Bardstown, juillet 1978.

Bardstown (Kentucky), qui ne compte pas 12 000 habitants, a reçu le titre de capitale mondiale du Bourbon, ce qui explique qu’on y trouve un Musée du whiskey, en plus des neuf distilleries produisant à plein régime leur liqueur confectionnée à partir d’orge… ou de pommes de terre.

L’alambic présenté sur la photo n’est que l’un des innombrables dispositifs clandestins qu’on montait et démontait rapidement pour échapper aux taxes, et qui fonctionnaient souvent la nuit, souvent en plein air. Les Irlandais étaient de grands spécialistes de cette activité, d’ailleurs interdite dans leur pays… depuis 1661 ! La liqueur produite, appelée poteen, atteignait un taux d’alcool meurtrier (de 60 à… 90% d’alcool).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s