Meteor crater.

16 septembre 2015.

Le météore qui tomba sur l’Arizona il y a 50 000 ans avait cinquante mètres de diamètre, et il arriva sur Terre à la vitesse de cinquante mille kilomètres/heure.

L’énergie consommée fut considérable, de l’ordre de celle dégagée par une bombe thermonucléaire actuelle ; à l’échelle de la planète les dégâts furent cependant très limités, et intégralement absorbés en un siècle ; d’autant que la météorite ne contenait que du nickel et du fer – les mêmes éléments que ceux qui font le cœur de notre planète.

Le site est rocheux et désolé ; il a toute l’apparence d’un cratère lunaire. La NASA y envoya d’ailleurs des astronautes s’exercer à évoluer dans ce paysage semblable à celui qu’ils rencontreraient sur notre satellite.

Notons que le météore lui-même a disparu. Des recherches ont été conduites jusqu’à une profondeur significative sans retrouver l’objet ; c’est qu’il s’est volatilisé lors de l’impact, après avoir perdu déjà la moitié de sa masse lors de son entrée dans l’atmosphère.

Notons aussi que le site du Meteor Crater est privé, ce qui n’est pas étonnant au pays de la libre entreprise ; sa visite est donc payante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s