Dimanche matin au Village.

Manhattan, 10 juin 1984.

On est au coin de la 7ème Avenue et de Bleecker street. Ce matin vers sept heures de lourds camions ont livré aux stands quelques mètres cubes de la presse du dimanche. Avec les suppléments, – pages économiques, sport, vie culturelle – certains numéros frôlent le kilo.

Le volume de New York Times livrés est impressionnant ; et pourtant nous sommes dans Greenwich, le quartier le plus bobo de Manhattan, où la presse reine est le Village Voice qui parle de la vie locale, c’est-à-dire ce qui se passe autour de Washington square ; et le Voice a un poids bien moins considérable, on dirait un journal européen.

Il va bientôt faire très chaud ; la circulation automobile est atone. Il aurait fallu faire les courses hier soir mais on est rentré tard du Village Vanguard où on a bu trop de Bud, alors on prendra le petit déjeuner dans un bar : un jus d’orange, un café (à volonté), un œuf miroir, deux pancakes au sirop d’érable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s