Le tram de Taksim.

Istamboul, avril 1993.

A Istamboul la ligne 1 du tram date de 1871 ; c’était alors, comme dans toutes les métropoles, un réseau hippomobile. Depuis, cette ligne historique relie les quartiers populaires de Beyoglu et Galatasaray avec le quartier touristique de Beyazit (Sainte Sophie, Topkapi, Yerabatan, la Mosquée Bleue…) – elle emprunte même à nouveau le pont de Galata qu’elle avait abandonné depuis quarante ans. Ce pont de Galata est un des lieux les plus animés d’Istamboul, avec sa foule de pêcheurs tout au long de l’année, ses enfants qui sautent dans le Bosphore, et le flot des piétons qui l’empruntent, dans les deux sens, pour franchir la Corne d’Or

Les voitures du tram que nous voyons sont anciennes ; le réseau a été profondément modernisé depuis. Elles passent par une voie unique au milieu de la foule des stambouliotes pressés. On sent la vie populaire et industrieuse de cette immense métropole, qui fait tout pour rejoindre le mode de vie des puissances occidentales.

Qui fait tout, vraiment ? Regardez cette image qui date de 1993, il y a vingt-cinq ans seulement. Vous ne voyez rien ? Le changement civique est pourtant considérable.

Aucune femme n’était voilée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s