C’était avant…

Du bateau qui conduit à Ellis Island et à la statue de la Liberté on a une vue superbe sur l’extrémité de Manhattan, ses immeubles hétéroclites et la verdure de Battery Park. En contrepoint de toute cette modernité couronnée par les tours jumelles du World Trade Center, une petite goélette seule remonte le vent sous foc et clin foc ; elle musarde devant ce panorama qui n’est pas de son temps.

Le bleu du ciel et de la mer imprègne tous les puissants bâtiments qui sont le signe de la richesse accumulée dans la nouvelle Babylone. La démonstration de puissance frôle l’ostentation. Elle se concrétise surtout dans ce double jaillissement qui élève jusqu’à 411 mètres de haut l’orgueil d’être américain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s